L’ancienne Porte du village

Situation exacte :

A l’est du vieux village, à l’entrée de la rue menant à l’église paroissiale.

Portail

Nature de la protection proposée :

Mention au casier archéologique : Arc sur corbeaux sculptés.

Epoque de la construction :

Inconnue.

Le corbeau de droite parait dater du XIV ème siècle.

Proche 1

Le corbeau de gauche à été retouché. L’arc est plus récent.

Porche 2

Matériaux de construction :

Grés dur gris, semblable à celui des sculptures de l’église (provenance probable : Bouriege / Roquetaillade).

Historique :

Il résulte de la lecture du texte sur les reconnaissances consenties en 1657, par les confrontations qui y sont indiquées, qu’il n’existait à Loupia qu’une porte unique, celle qui demeure encore aujourd’hui.

Description Sommaire :

  • Air très surbaissé, sommairement appareillé.
  • Ouverture : 226 cm.
  • Epaisseur totale de la porte : 106 cm.

Si l’arc parait être un produit de remaniement, les piédroits sont anciens. Ils sont chanfreinés depuis la base, et ce chanfrein se continue aux corbeaux de pierre qui les surmontent.

Ces corbeaux ont pour profil deux quarts-de-rond successifs et sont renforcés sur la face intérieure du passage par un tête sculptée. Celle de gauche, en entrant, est mutilée et a été plus ou moins bien reconstituée au ciment. Celle de droite, bien conservée, présente une tète de femme, aux cheveux bouclées repartis de chaque côté du visage et cachant les oreilles.

Porche 2           Proche 1

Celle de gauche                                     Celle de droite

La situation de cette sculpture permet difficilement d’en prendre une photographie convenable, un pause nocturne au magnésium pourrait être tentée, mais le déplacement d’un photographe jusqu’au village serait couteux.

Maison Porche